Le Roannais c’est beau aussi l’hiver !

Le Roannais vous commencez à connaître bien sûr, c’est la Loire, son canal, ses villages de caractère, le vignoble de la Côte Roannaise… C’est la campagne verdoyante sous un ciel bleu et un soleil de plomb en été, des ceps de vignes proposant une palette extraordinaire de jaunes, d’oranges et de rouges à l’automne, des ruisseaux chantants et de timides fleurs au printemps. De bien jolies cartes postales pour les visiteurs !

Mais le Roannais ce n’est pas seulement ça ! Je ne vais pas vous dire que nous sommes à la montagne et que vous pourrez venir faire ici du ski 6 mois dans l’année, je ne vous dirai pas non plus que la neige est assurée en hiver.

Mais qu’importe ! Le Roannais, c’est un massif, le Massif des Monts de la Madeleine. C’est cette petite montagne à l’horizon vers laquelle se tournent les regards des Roannais quand les 1ers frimas de l’hiver arrivent. « Il doit neiger là-haut ! C’est tout blanc ! »

20170126_081759

Et là-haut, c’est chez moi ! C’est les Monts de la Madeleine, le Pays d’Urfé. Sortez vos doudounes, vos bottes de neige, vos luges, raquettes et pourquoi pas même vos skis de fond.

« 50 ans en arrière c’était pas la même ! » vous diront les anciens, mais n’empêche que les hauts des Monts de la Madeleine font de la résistance et qu’ici il neige chaque hiver !

Alors que dans la plaine il pleut et que tout est gris, ici la Nature nous offre en cadeau son plus manteau. De quelques centimètres à plusieurs dizaines, les paysages blanchissent, les arbres ploient sous le poids de cette magie hivernale qui réveille l’enfant présent en chacun de nous. Quelques fois balayée par les vents, elle forme des congères extraordinaires, des vagues mouvantes et vivantes, des reliefs nouveaux et inattendus. C’est un « pays » où vous verrez les enfants aligner les bottes de neige devant leur classe et chausser leurs pantoufles, où les habitants ont encore l’utilité d’une pelle à neige, où les tracteurs se munissent d’une lame dès novembre, où les talons aiguilles laissent place aux boots et autres chaussures fourrées, où le père-noël peut encore venir en traineau, où la féerie de la neige fait encore son œuvre.  Mais ne trainez pas à en profiter, quelques fois elle n’est que de passage, se fait longtemps désirée et repart aussi vite qu’elle est arrivée ! D’autres fois elle nous rappelle à l’ordre et s’impose comme seul maître à bord…

Bref, le Roannais c’est beau aussi l’hiver ! Venez-vous balader sur nos sentiers, glisser dans nos près ! Vous trouverez toujours un bar, un café, un restaurant pour vous réchauffer ! Profitez de la beauté saisissante mais éphémère de ces paysages hivernaux, de la lumière rasante d’une fin d’après-midi, de la Nature dans sa robe blanche et scintillante.  (Ps : n’oubliez jamais que vous êtes ici chez elle, alors comportez-vous comme tout bon invité !)

Julie Ecard ©Ecard