Le moulin de Juré

le moulinSur la rive gauche de l’Aix au bas du village de Juré, Jean-Hugues Demure exploite son moulin en auberge de campagne, propriété de la famille depuis le début du siècle dernier. Un bief équipé d’une écluse de 300 m en amont capte l’eau de la rivière dont le module (débit moyen des trente dernières années) est de 2,2 m3 /s.

C’est en 1903 que le grand-père, Francisque Demure, ingénieur chimiste, achète le moulin. Il produit de la fécule de pomme de terre au grain microscopique et régulier pour l’émulsion des plaques autochromes nécessaires à la photographie en couleur pour les frères Lumière.

En 1914, deux ans après son décès, la production de fécule s’arrêtera.

Le fils, Jean, moud à nouveau en 1920 pour la farine panifiable et le bétail. Il installe également une scierie à eau, encore opérationnelle aujourd’hui. Elle sera exploitée jusqu’en 1952. En 1973, le moulin qui produit son électricité de 12 kWh se transforme en auberge de campagne. Dans la salle subsiste encore un bout de l’arbre métallique qui entraînait jadis les meules.

Il permet également de broyer les pommes pour la fabrication du cidre et de faire tourner une scie hydraulique.

Si vous croisez le propriétaire des lieux, M. Demure, n’hésitez pas à le questionner sur ce lieu unique.

Au printemps, de véritables champs de jonquilles fleurissent les bords de l’Aix.